<

Rencontre avec les personnages intérieurs du Sportif

Publié par Anthony Fort dans la Tête le

Dans cet article, je t’invite à rencontrer tes personnages intérieurs, aussi appelés “Etat d’Esprit sportif”. Ce sont eux qui modulent tes pensées qui influencent tes émotions, tes sensations et enfin qui dirigent ou orientent tes gestes, tes mouvements. Je vais t’aider à les identifier et je vais te partager les moments auxquels il est préférable qu’ils interviennent.

L’inspiration de ces personnages ?

En 2006, François Ducasse en collaboration avec Makis Chamalidis écrivent Champion dans la tête. A mon avis, je te parle d’un des meilleurs livres consacré au “mental”. En lisant le titre, tu  peux comprendre l’immense influence qu’il a pu avoir sur mon intérêt pour la préparation mentale, mais aussi la création du blog et de l’entreprise Fort dans la tête.

Dans ce livre, un chapitre est consacré à la description de 2 personnages intérieurs qui luttent pour exprimer leur autorité à travers un troisième personnage. Attention, je ne dis pas que les champions sont bipolaires ou schizophrènes, ne t’y trompe pas. Imagine plutôt une situation dans laquelle tu désires réaliser une tâche. Un de tes personnages voudra contrôler chaque détail de chaque geste. Tandis que l’autre a une idée générale du but à atteindre et laisse le processus de réalisation s’effectuer tout seul. 

Les personnages intérieurs du Sportif

Pour comprendre un peu mieux ce principe, imagine une entreprise avec un Directeur, un Chef et un Employé.

Réunion de Chantier, le Directeur ou le Chef donne des instructions à l’Employé.

Dans le livre “Champion dans tête” le Directeur est appelé “Le Maître”, il cherche à tout contrôler: depuis les différentes étapes de la réalisation de la tâche jusqu’à son environnement. Il pense beaucoup, se creuse sans cesse les méninges. C’est aussi lui qui interdit ou autorise, qui est orgueilleux ou manque d’estime de soi ou encore qui regrette et veut savoir pourquoi quelque chose fonctionne ou pourquoi ça ne fonctionne pas.

Le Chef, c’est “L’Artiste”, il s’exprime avec simplicité et sincérité, il est brut de pomme et expose sans détour sa manière de voir les choses. Il fait ce qui lui semble bon selon ses envies, son imagination, ses sensations. A la différence du directeur, il ne se prend pas la tête.

L’Employé, c’est “Le Corps”. Il reçoit ses missions des 2 personnages précédents. Il exprime mieux son talent lorsqu’il est d’accord avec la manière de réaliser les tâches que lui impose le directeur ou le chef. 

Un titre marquant du chapitre est le suivant:

“Ce n’est pas le sculpteur qui sculpte, mais ses mains!”

Identifie tes personnages intérieurs

Maintenant que tu es au parfum sur les personnages intérieurs du sportif qui peuvent t’orienter, essaie de les identifier à différentes périodes. Pour cela, je t’invite à prendre une page blanche et à griffonner pour répondre aux questions suivantes:

  • Reconnais-tu des situations dans lesquelles ton directeur intérieur intervient dans ta pratique sportive?
  • A quel moment, ton chef intérieur s’exprime-t-il lorsque tu pratiques ton sport?
  • Qui dirige ton employé à l’entrainement? et en compétition? Selon les situations, avec qui du chef ou du directeur l’employé à les meilleurs relations? Et avec qui obtient-il le meilleur rendement? A quel moment prends-tu le plus de plaisir?

Si tu as répondu aux questions précédentes, tu as dû imaginer certaines des situations qui vont suivre. Je t’invite désormais à poursuivre en reprenant les mêmes personnages avec les situations que tu n’as pas encore abordé.

  • Qui, du Directeur qui contrôle ou du Chef qui laisse s’exprimer seul, dirige ton corps pendant l’entrainement en début de saison ?  et en fin de saison?
  • Et en période de compétition?
  • Quelles différences selon les types d’exercice à l’entrainement? Qui dirige ton corps lors d’un travail technique? En situation de match (ou de situations de combat)? Puis en préparation physique ? Et en préparation mentale?
  • C’est pareil avant, pendant et après l’entrainement ?
  • Tu crois que c’est la même chose avant, pendant et après la compétition ?

Quels personnages intérieurs? A quels moments?

François Ducasse défend l’idée que le champion est à l’image d’un peintre ou d’un chanteur. Il a tellement répété les “gammes” à l’entrainement, qu’il laisse s’exprimer son corps lors de la compétition majeure.

Artiste peintre qui laisse son talent s'exprimer
Artiste peintre qui laisse son talent s’exprimer

Le directeur qui contrôle, qui planifie, qui te retient, parfois à juste titre ou parce qu’il ne te sent pas capable ou encore qu’il a peur de la honte a un rôle incontournable dans ta construction en tant que sportif. C’est lui qui va t’aider à te fixer des objectifs, à évaluer ta motivation et orienter ta confiance.

Selon moi, sa place est primordial avant, pendant et après l’entrainement, surtout en début de saison et après les périodes de compétitions. Le but étant de se focaliser sur les tâches à réaliser pour les intégrer avant de les réaliser sans penser. Le directeur t’aide à réfléchir pour améliorer tes compétences. Il est intéressant qu’il soit présent également lors de l’élaboration d’une stratégie.

Le Chef est celui qui se laisse guider par son talent, qui laisse s’exprimer son corps, qui est dans l’instant présent, qui agit sans penser au résultat. Il est intéressant qu’il soit présent à l’approche de la compétition et SURTOUT pendant la compétition. Notamment celles pour lesquelles tu espères une performance.

On pourrait mettre en relation l’expression de l’Artiste avec la notion de Flow ou encore avec le principe d’automaticité utilisé dans le questionnaire du  TOPS (Test Of Performance Strategies).

Autre proposition: 3 types d’Etat d’Esprit

Une blogueuse canadienne qui m’inspire, propose un modèle avec 3 types d’état d’esprit correspondants à 3 personnages qui s’imposent dans différentes situations.

  1. Le Conquérant qui s’oriente vers le combat, la comparaison, la compétition.
  2. L’Architecte, il analyse les problèmes et cherche à les résoudre.
  3. Et enfin, le Samouraï, totalement concentré sur le moment présent.

On peut facilement mettre en relation ces personnages avec ceux énoncés plus haut, cependant la répartition est différente. 

Tu peux retrouver l’article original de Guylaine Girard sur ce lien.

Cependant, tu dois prendre en compte ta personnalité et tes besoins à chacune des étapes citées plus haut. Et aussi, considérer la spécificité de ta discipline sportive. Certaines activités nécessitent un besoin de contrôle plus important que d’autres. Sachant qu’il est difficile, et je le déconseille à tout sportif, d’être dépendant uniquement d’un personnage intérieur. Et cela parce que si tu contrôles tout, tu passes rarement à l’action car ce n’est pas souvent le bon moment. Et si tu laisses ton corps réaliser la tâche seul, il est possible que tu perdes l’attention nécessaire à la réalisation de ta tâche.

Si tu veux en savoir plus sur le Livre Champion dans la tête, je t’invite à lire les commentaires sur Amazon et tu peux même le commander en suivant ce lien affilié ou en cliquant sur l’image ci-dessous.

J’espère que tu as été intéressé par cet article sur les personnages intérieurs du Sportif. Si c’est le cas, je t’invite à le partager sur tes réseaux préférés. Tu peux également parler de ton expérience personnel dans les commentaires plus bas, ou sur les réseaux également, je me ferai un plaisir d’y répondre.

A bientôt !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    9
    Partages
  • 9
  •  
  •  
  •  

4 commentaires

Nico06 · 8 juin 2020 à 19 h 06 min

Merci pour cet article riche et bien documenté (perso j’ai appris beaucoup de concepts). 😊

    Anthony Fort dans la Tête · 8 juin 2020 à 22 h 49 min

    Merci Nico, j’espère apporter des choses encore longtemps.

Pierre Christophe · 12 juin 2020 à 16 h 39 min

Bonjour, ça me fait penser au 6 types de personnalité du modèle PCM :
1 L’Empathique
2 Le Travaillomane
3 Le Persévérant
4 Le Promoteur
5 Le Rêveur
6 Le Rebelle
C’est une autre façon de rationaliser les comportements mais plus spécifique au sport 😉
Merci pour le contenu 😉

    Anthony Fort dans la Tête · 13 juin 2020 à 16 h 29 min

    Merci à toi Pierre,
    je ne pense pas connaître le modèle PCM, mais je vais me renseigner :).

    à bientôt

Partage ici ton expérience sur le sujet, laisse un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu es libre de recevoir ma méthode pour construire un carnet d'entrainement et améliorer tes performances sportives.

%d blogueurs aiment cette page :