<

Comment te construire une Personnalité de Champion?

Publié par Anthony Fort dans la Tête le

Certains traits de personnalité caractérisent le grand champion lorsqu’il est ou a été au sommet de son art. Ces caractéristiques sont innés pour quelques-uns. Pour les autres, elles se sont développés au fur et à mesure de leur progression sportive. 

Les traits de personnalité sont des éléments relativement stables. Il faut souvent beaucoup de temps et de travail pour espérer modifier un trait de personnalité. C’est pour ça qu’il est plus facile de développer des habiletés mentales qui t’aident à contrôler un comportement. Ce dernier s’est adapté naturellement à ta personnalité en fonction de tes expériences. Reste l’incertitude pour savoir, s’il s’est adapté de manière optimale pour la performance. Par exemple, si tu as une tendance à la névrose (en opposition à la stabilité émotionnelle) et que tu arrives de toi-même à revenir ou garder un niveau d’entrain convenable, c’est probablement parce que tu as développé une compétence pour gérer tes pensées et tes émotions.

Cela dit, l’étude de la personnalité dans le sport est un sujet controversé. Il n’y a aucun consensus dans la littérature scientifique qui fait état d’une personnalité type représentant l’ensemble des grands champions.

De plus, il est facile de s’en apercevoir. Si tu écoutes des interviews, visionnes des reportages ou lis des biographies de Christine Arron, Teddy Riner, Conor McGregor, Serena Williams, Anthony Joshua, Laure Manaudou, Simone Biles, Rafael Nadal, Michael Jordan, Kilian Jornet, Zinedine Zidane ou quelconque grand champion… Tu peux facilement constater qu’ils n’ont pas toutes et tous exactement la même personnalité.

Par exemple, Conor McGregor est extrêmement extraverti et provocateur dans son approche des combats alors que le joueur Zinedine Zidane (c’est moins le cas dans son rôle d’entraineur) était plutôt discret et introverti lorsqu’il s’agissait de s’exprimer face à un micro.

En revanche, ils se retrouvent sur d’autres éléments de la personnalité. Lorsqu’il s’agit de réaliser une performance, tous deux font preuve d’une incroyable capacité de travail. Tu peux également ressentir l’immense confiance qu’il dégage sur leur terrain respectif.

Cependant, s’agit-il de leur véritable personnalité? D’une réaction spécifique à une situation donnée? Ou encore “d’un rôle” dans un but précis?

Distinguo entre Etat et Trait de la Personnalité du champion

Je t’invite tout de suite à différencier l’état de la personnalité qui correspond à un comportement particulier dans une situation spécifique à un moment donné. Et le trait de la personnalité qui intervient lorsque tu réponds avec un comportement régulièrement dans la majorité des cas, que ce soit dans le domaine sportif, professionnel ou personnel.

Je choisis de te proposer l’exemple de Michael Jordan, car effectivement c’est une légende mondiale du Basket-Ball. Mais il a été aussi durant la majorité de sa carrière un Tiran avec ses coéquipiers au quotidien à l’entrainement. Poussé par son talent certes, mais aussi par son esprit de compétition et sa volonté d’être toujours le meilleur. Il était dur et froid avec son entourage sportif. Au point de provoquer, dénigrer certains partenaires, et même de se battre avec d’autres. Si je m’arrête là, je peux dire qu’un des traits de personnalité de Michael Jordan est fortement orienté vers l’égocentrisme.

Cependant, il a aussi eu la sagesse d’un énorme champion en développant de l’empathie pour ses partenaires. Cela a pris une véritable dimension lors de sa dernière saison, après s’être battu avec Kerr. A-t-il changé de personnalité? Ou bien il s’est adapté à une situation spécifique dans laquelle il pouvait apporter une amélioration?

Mon avis se porte sur la 2ème option.

“Cet instant de lucidité a aidé Michael à devenir un leader compatissant et, finalement, l’équipe à se transformer en l’une des plus grandes de tous les temps.”

Philip Douglas Jackson,
Entraîneur des Chicago Bulls de 1987 – 1998

Quelles sont les similitudes dans la personnalité de champion?

Tout d’abord, sois conscient que ces grands champions ont développé des habiletés mentales au cours de leur carrière. Notamment celles évoquées dans les 4 piliers de la performance mentale. Cela leur a permis d’atteindre le succès qu’ils connaissent ou qu’ils ont connu. Ils ont développé une capacité de concentration optimale pour leur discipline sportive. Ils ont appris à gérer leurs émotions dans le contexte des matchs et des entraînements. De même qu’ils ont gagné et entretenu leur confiance en leur capacité à atteindre des objectifs majeurs. Et enfin, ils ont maintenu une suffisante pour poursuivre leurs rêves.

En parallèle, le jeune sportif a des prédispositions mentales et/ou a fait évoluer sa personnalité pour devenir le grand champion qu’il est. Ce sont ces caractéristiques que je vais te présenter maintenant afin de t’aider à te mettre sur leur voie. Par contre, garde à l’esprit qu’il existe toujours des exceptions. Un trait de personnalité décrit plus bas pourrait ne pas te correspondre. A toi, de croire en ton potentiel et d’affirmer ta personnalité.

Voici maintenant les 3 caractéristiques de la personnalité du champion.

L’optimisme

Les Mohamed Ali, les Usain Bolt, les Kylian Mbappé ont ce trait de personnalité en commun. 

Ils sont optimistes, ce qui veut dire qu’ils voient en priorité le verre à moitié plein.  

Dans l’article la confiance en soi comment ça marche, je t’explique la notion de confiance trait et confiance état. Ici, C’est la notion de confiance en soi comme trait de la personnalité qui entre en jeu. C’est-à-dire que ces athlètes ont un petit quelque chose qui les aident à croire en leur capacité à réaliser des tâches. Et cela, peu importe leur niveau d’expertise dans le domaine en question. La difficulté de la tâche et le travail à réaliser avant d’accomplir la tâche ne sont pas des freins. Pour eux, ce sont plutôt des étapes à franchir pour atteindre leur but.

Ils sont naturellement confiants et optimistes.

Le perfectionnisme

L’athlète très performant est exigent envers sa propre performance et s’impose des objectifs très élevés. Tu as certainement entendu un grand champion dire qu’il a recherché le geste parfait en s’entraînant pendant des années.

Ce trait de personnalité s’accompagne très souvent par la conscience du travail à effectuer et une grande capacité de résilience.

L’esprit de conscience

Tu dois entendre par ce trait de personnalité que le champion construit méthodiquement son plan de progression et qu’il est capable d’identifier les domaines dans lesquels il veut progresser. Il est capable de s’organiser pour atteindre ses objectifs. Il est réfléchi, sérieux et rigoureux dans sa programmation.

La capacité de résilience

C’est la capacité à travailler pour atteindre ce que tu désires. Les grands champions sont des acharnés de travail. Ils en font non seulement plus que les autres, mais aussi ils fournissent un travail spécifique correspondant à leur profil. Pour être les meilleurs dans leur sport, ils sont capable d’effectuer des millions de répétitions pour ajuster au millimètre leurs mouvements.

Le perfectionnnisme, à l’image de Jonny Wilkinson répétant ses gammes quotidiennement
pour être le meilleur tireur au monde.

Attention, cependant, à ne pas tomber dans l’extrême exigence et la rigidité du perfectionnisme névrotique. Cette forme de perfectionnisme entraîne des effets destructeurs pour l’athlète. Il est la cause notamment d’émotion negative et autres sentiments comme la faible estime de soi, de culpabilité ou encore de honte. Le perfectionnisme névrotique est un facteur d’anxiété cognitive en situation de match ou de compétition.

L’ouverture d’esprit

Les champions sont capable de voir des choses que d’autres ne voient pas. Ils ont une telle ouverture d’esprit qui leur permet de créer ce qui n’existe pas encore. Leur curiosité les amène à s’intéresser à de nombreux domaines créatifs, ce qui les inspirent. Ils ont beaucoup d’imagination et sont fortement intéressés par les idées et les expériences nouvelles. Et par conséquent, ils n’hésitent pas à transposer leurs inspirations à leur champ d’action.

Selon les sports pratiqués, il peut être intéressant d’évoquer d’autres traits de personnalité comme la sociabilité dans les sports collectifs. Ou encore l’attirance pour le risque, notamment dans les sports extrêmes ou les sports de combats.

Chacun des thèmes évoqués plus haut s’intègrent ce qui composent la motivation intrinsèque (voir l’article correspondant). Ils sont alors susceptibles d’être travaillés dans le cadre de la préparation mentale. Le but étant de se rapprocher le plus possible d’un fonctionnement optimal en prenant en considération les traits de personnalité de l’athlète et les exigences de la discipline sportive.

Voilà pour cette semaine, j’espère que cet article t’a intéressé et qu’il t’aide à prendre conscience des traits de ta personnalité. Mais aussi sur les habiletés mentales qui te restent à développer pour devenir

Fort dans la tête !

Pense à partager l’article avec ta communauté.

Tu peux le faire en cliquant directement sur le logo correspondant à ton réseau social favori, je t’en serai grandement reconnaissant.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    26
    Partages
  • 26
  •  
  •  
  •  
Catégories : Personnalité

1 commentaire

Vincent · 6 juillet 2020 à 23 h 01 min

Très intéressant, merci pour le partage !

Partage ici ton expérience sur le sujet, laisse un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu es libre de recevoir ma méthode pour construire un carnet d'entrainement et améliorer tes performances sportives.

%d blogueurs aiment cette page :